20171014_162141

« J’ai pas le temps !

A notre époque technologique, où tout va vite, trop vite, nous sommes souvent pressés, avec l’impression de ne pas avoir assez de temps pour faire ce qu’il y a à faire, ce que nous avons envie de faire.

« C’est toujours la course ! » « Je n’ai plus de temps à moi ! » « Impossible de faire ce dont j’ai envie… Pas le temps ! »

J’ai réalisé un jour que je répétais régulièrement ces paroles. Or, la parole crée et ma réalité correspondait effectivement à mes paroles.

Et si je changeais de discours ? Que se passerait-il si je changeais ma manière d’envisager le temps ?

Simplement, j’ai remplacé, chaque fois que j’en prenais conscience, mes phrases habituelles par « j’ai envie d’avoir le temps. » « Ce serait bien si j’avais le temps de… » « J’aimerais prendre le temps… » Cela sonnait juste. Je ne niais pas la réalité de mon agenda et de mes horaires et je créais un espace pour autre chose.

Le premier changement ressenti : une sorte de soulagement. Je donnais de la place à mes envies, je les laissais vivre sans me les refuser, je créais un potentiel de possibles.

La deuxième chose : j’avais la sensation de « prendre le temps », d’avoir plus de temps et je faisais donc les choses avec plus de fluidité, plus de douceur.

J’ai ensuite réalisé que j’avais vraiment de plus en plus de temps pour faire les choses, du temps pour me poser, du temps pour profiter, du temps pour créer, pour vivre, …

Aujourd’hui, j’ai le temps, le temps de faire les choses qui me tiennent à cœur, le temps de faire face à mes obligations et le temps de ne rien faire même parfois…

Alors, tant qu’il est encore temps de prendre le temps, respirons, soyons conscients de nos paroles, de nos pensées et adaptons notre langage…

C’est tout simple et très si puissant !

Partagez cet article

Fermer le menu